[LFH] CTHB – BESANÇON: l’avant-match

Chambray – Besançon

Vendredi 24 Mars à 20h30 à la Fontaine Blanche

Le classement : Chambray est 6ème avec 29 points et 16 matchs ; Besançon est 4ème avec 33 points et 15 matchs.

Le point à cinq journée de la fin du champoionnat : 

Le choc au sommet entre Brest et Metz a vu les Messines rendre la monnaie de la pièce de l’aller aux Bretonnes. Brest l’avait emporté 21-22 en Lorraine, Metz a gagné 28-29 dans le Finistère. Du coup, Metz conforte sa première place tandis que Brest piétine.

Derrière ces deux grands favoris pour le titre, Issy-Paris tient la corde pour la troisième place avec quatre points d’avance sur Besançon et Nantes. Ce top 5 était attendu, les « gros » sont bien là.

Par contre, pour les six autres équipes, ça peut encore bouger dans tous les sens. Chambray, Dijon et Toulon ont le même nombre de points (29), le même nombre de matchs (16) et occupent les trois derniers fauteuils réservés aux play-off. Une position à défendre face à un trio Fleury – Nice – Celles qui n’a sûrement pas dit son dernier mot mais qui risque de faire du surplace cette semaine avec un calendrier compliqué.

Nice, exempt de cette dix-huitième journée, est revenu à deux longueurs de Chambray, Dijon et Toulon avec 27 points grâce à sa nette victoire devant Nantes (28-22). C’est la bonne opération de la dix-septième journée dans la seconde partie de classement.

L’adversaire :

L’Entente Sportive Bisontine a vécu une décennie fabuleuse entre 1996 et 2005 avec trois titres de champion de France et sept de vice-champion. Depuis, le club de Raphaëlle Tervel (devenue entraîneur en 2015 après avoir porté le maillot rouge et blanc de 1996 à 2006) est passé par deux relégations. Pour des questions budgétaires en 2009, pour des raisons sportives en 2014. La dernière année de purgatoire s’est terminée sur un titre de champion de France de D2 en 2015 et la reconstruction se poursuit très régulièrement.

En puisant parmi les 13 jeunes issues du centre de formation, en s’appuyant sur des joueuses d’expérience comme Dazet et Lévêque, Besançon a signé une série de sept victoires consécutives (dont un 25-29 de référence obtenu à Nantes) qui lui a permis de prendre position dans le haut de classement.
La série s’est achevée à Metz (défaite 28-25) et la réception d’Issy-Paris a viré au cauchemar : 29-34 au final et surtout deux graves blessures pour l’Espagnole Manaut et l’ailière internationale française Kolczynski.
Un vrai coup dur qui a amené les dirigeants à faire venir deux jokers médicaux. Feuvrier (formée à Besançon mais partie à Bourg de Péage) jouera à l’aile droite et Kouyaté (ex-Nice) remplacera Manaut sur la base arrière.

L’ESB ne veut certainement pas quitter le top 5 du championnat et va venir à Chambray pour se relancer en essayant de confirmer le 31-28 de l’aller.

Play-off en jeu pour le CTHB 

Les filles auront à coeur d’avancer vers leur objectif

Les Chambraisiennes vont retrouver la Fontaine Blanche et leurs supporters un mois après le très amer 26-27 concédé devant Metz. Elles ont réalisé deux belles performances depuis le 22 février en allant battre Toulon (22-27, donc avec goal-average particulier favorable comme c’est aussi le cas par rapport à Dijon) et surtout Brest (ce 22-23 restera dans les annales du CTHB !). Ces six points les ont hissées en sixième position et ont entrouvert les portes des play-off.

Chambray a son destin entre ses mains avec trois réceptions (Besançon, Fleury et Celles) pour un seul déplacement ( à Nice) au cours des quatre dernières journées. Chacun sait que rien n’est jamais simple dans ce championnat de LFH. Il faudra donc rester dans la même dynamique que celle des deux derniers tours et montrer la même maîtrise qu’à Toulon et à Brest pour aller chercher de nouvelles et indispensables victoires.

Les autres rencontres se joueront toutes samedi :

* Issy-Paris (3ème, 37 points) – Brest (2ème, 38 points) : Les Brestoises viennent de perdre quatre fois de suite dont trois échecs à domicile (un en Coupe d’Europe et deux en championnat contre Chambray puis Metz). Pour conserver leur deuxième place actuelle, elles n’ont pas d’autre choix que d’aller s’imposer à Issy-Paris.

* Metz (1er, 42 points) – Fleury (10ème, 25 points) : Les Messines viennent de frapper un grand coup à Brest. Fleury se retrouve en fâcheuse posture avant d’affronter le leader cette semaine et Issy-Paris mercredi prochain.

* Dijon (7ème, 29 points) – Toulon (8ème, 29 points) : C’est un duel déterminant pour les deux équipes. Les Bourguignonnes finiront le championnat face à Nantes, Metz et Issy-Paris. Elles ont donc besoin d’engranger ces trois points-là mais, comme Toulon devra ensuite affronter Besançon, Nantes et Brest, la victoire va valoir très cher !

* Nantes (5ème, 33 points) – Celles (11ème, 22 points) : Les Nantaises doivent réagir après leur lourde défaite à Nice. Les Celloises n’ont strictement rien à perdre et pourraient, en cas de succès, revenir tout près de Fleury.